Comment nous joindre

Association

Alexandra David-Néel

41 rue de l'Hubac

04000 Digne les Bains

Téléphone : 33 (0)4 92 81 50 02 33 (0)4 92 81 50 02

Actualités

 

Actualités

Voyage Musical

d'Alexandra David-Néel

 

Samedi 29 juin 2019

à partir de 17h30

Plan d'eau, Digne les Bains

 

 

Lidia, opéra de Jean Hautstont et Alexandra Myrial

 

 

 

L’orientaliste Alexandra David-Néel, reconnue dans le monde comme l’une des grandes exploratrices du XXème siècle, a aussi été une artiste de talent, passionnée de musique : après trois années d’étude au Conservatoire de Bruxelles, elle obtient en 1889 le premier prix de chant théâtral français.

Elle se produit en concert, d’abord en Belgique puis, durant la saison d’hiver 1894-1895, elle commence véritablement sa carrière artistique comme cantatrice d’opéra, sous le pseudonyme d’Alexandra Myrial, et obtint des engagements dans des théâtres en France, en Europe, en Indochine et en Afrique du nord.

C’est à cette époque qu’avec son compagnon, le musicien pianiste Jean Hautstont, ils composent un opéra dont on n’a aujourd’hui aucune preuve qu’il ait été interprété mais le manuscrit existe et a été conservé dans les archives de la Maison d’Alexandra David-Néel : Lidia est un drame lyrique en un acte dont l’action se passe à Venise au Moyen-Âge après l’une des guerres de la République vénitienne.

Alexandra écrit les textes et Jean la musique. 

 

Confier pour la première fois cette partition inédite à de jeunes musiciens étudiants du Conservatoire départemental, aurait certainement séduit Alexandra David-Néel ; elle qui inspire aujourd’hui encore des scientifiques, philosophes et voyageurs au long cours, peut susciter également un bel intérêt artistique chez de jeunes interprètes.

 

Après la mort d’Alexandra David Néel, Marie-Madeleine, qui l’a assistée et supportée pendant dix longues années, se heurte au manque de moyens.

Et des moyens, il lui en faut pour respecter les dernières volontés de l'exploratrice :  disperser dans le Gange ses cendres et celles de son fils adoptif, le lama Yongden.

Pour offrir ce dernier voyage à Alexandra, Marie-Madeleine va se lancer à corps perdus dans la publication de la correspondance de celle qui a été la première femme lama.

L’occasion pour elle de se remémorer de nombreuses anecdotes émouvantes et inédites avec la grande et complexe Alexandra David-Néel.

 Tome 3 de la bande dessinée

 

Vous souhaitez rencontrer les auteurs, suivez leur actualité

LE GRAND ART.

Roman inédit d'Alexandra David-Néel

 

 

Parmi les archives de la Maison Alexandra David-Néel, figure un roman qui n’avait pas encore fait l’objet d’une publication. Le Grand Art, rédigé en 1901, est sous-titré « Journal d'une actrice » et rattaché par l’auteur aux « Mœurs de théâtre ». Ce roman à la première personne donne à lire les aventures relatées et commentées par la narratrice, Cécile Raynaud. Les vicissitudes, les compromissions et la réussite finale de cette actrice lyrique au sein du monde des spectacles de la Belle Époque forment la trame de ce roman d’apprentissage. L’auteur, la future Alexandra David-Néel, a elle-même été actrice lyrique sous le nom d’Alexandra Myrial dans la dernière décennie du XIXème siècle.

Ce roman de huit cents pages manuscrites, accompagné de notes, d’une préface de Jacqueline Ursch et d’une postface de l’universitaire Samuel Thévoz, porte ainsi au grand jour deux facettes injustement laissées dans l’ombre par les biographes de l’auteur, celle de la femme de théâtre et celle de la femme de lettres. Cette édition commentée du Grand Art offre l’occasion de rendre justice au souhait de l’auteur de voir cette œuvre publiée ; mais aussi pareille publication contribue à enrichir, et nuancer, la vision rétrospective et souvent tronquée que les lecteurs et le public se sont faite et se font encore de ce personnage au parcours hors du commun.

L’association Alexandra David-Neel, la ville de Digne-les-Bains et les éditions Le Tripode, se sont donc associées pour la publication de ce roman au seuil du 150ème anniversaire de la naissance de l’écrivain.

Le Grand Art est en vente à la boutique de l’association, installée en ville, 41 rue de l’Hubac, durant les travaux à la Maison Alexandra David-Néel.

Alexandra David-Neel, de l’enfant à l’icône

Jacqueline Ursch et Nadine Gomez

 

Pour le 150ème anniversaire d’Alexandra David-Neel, Baroch Éditions publie un petit ouvrage sur des aspects moins connus de la grande exploratrice Alexandra David-Neel : dans une première partie on fera mieux connaissance avec son enfance et surtout sa jeunesse engagée, avec la féministe qui devient cantatrice, la journaliste et la romancière.

Dans une seconde partie, sera évoquée son arrivée à Digne pour se poser, déballer ses malles et travailler : son véritable « port d’attache ». Il s’agit en somme d’éclairer des aspects plus intimes du quotidien de la grande Dame de Digne.

Aux Editions Baroch

Sortie du livre de Jeanne Mascolo

aux éditions Paulsen

 

Alexandra David-Néel

Cent ans d'aventure

 

 

Une biographie illustrée complète de la plus grande exploratrice du XXe siècle à l’occasion du 150e anniversaire de sa naissance.

 

Avec une préface d’Antoine de Maximy.

 

39,50 euros

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© association alexandra david neel