Comment nous joindre

Association

Alexandra David-Néel

5 boulevard Thiers

04000 Digne les Bains

Téléphone :

33 (0)4 92 31 28 08

Actualités

 

Archives 2019

L'espace

       Alexandra David-Néel

 

sera ouvert

 

 

- le dimanche 15 décembre 2019

 

- le dimanche 22 décembre 2019

 

- le lundi 23 décembre 2019

 

- le mardi 24 décembre 2019, l'espace fermera à 17h

 

 

Nous vous souhaitons de

 

Bonnes Fêtes

Le 19 décembre : Une belle soirée à l’Espace Alexandra David-Néel

 

Robert DOMPNIER, membre depuis plus de 30 ans à l’association Alexandra David-Néel, a donné jeudi soir la première conférence du nouvel Espace Alexandra David Néel.

Le thème était : « Bouthan, entre paillardisme et ferveur religieuse ».

Pendant une heure, Robert a enchanté la trentaine de spectateurs, et notamment son amie de longue date, Marie-Madeleine Peyronnet.

Tradition et modernité, paillardise et ferveur religieuse, cohabitent dans ce petit pays de 750 000 habitants, monarchie constitutionnelle avec un parlement élu au suffrage universel.

Conférence

 

 

le jeudi 19 décembre à 18 h 30

à l’Espace Alexandra David-Néel

 

 

Robert Dompnier :

« Bhoutan, entre paillardise et ferveur religieuse » 

 

Adhérent depuis de très nombreuses années de l’Association Alexandra David-Néel, Robert Dompnier est passionné par la civilisation tibétaine et les traditions du Toit du Monde.

    Il a effectué de très nombreux voyages en Himalaya, du Ladakh aux confins de l'Amdo, du Sikkim au Mont Kailash et du Mustang aux régions les plus reculées du Tibet central ou du Kham.

    Il est l'un des plus grands connaisseurs du Bouthan : pour lui, ses séjours dans ce pays indépendant depuis le VIIIème siècle, sont une véritable exploration dans le temps, une aventure dans un autre monde où il circule en jubilant.


    Reporter photographe et écrivain, Robert Dompnier a publié plusieurs ouvrages consacrés à la civilisation tibétaine et au Bhoutan.

    Il a également réalisé un film documentaire sur ce pays pour la télévision.

 

 

Participation : 5 €.

Il est conseillé de réserver (04 92 31 28 08, horaires d’ouverture de l’Espace A.David-Néel)

Bhoutan, Dzong (monastère) de Timphu              Bhoutan

Photo Robert Dompnier                                      Photo Robert Dompnier

Jiche Drake 

Photo Robert Dompnier

Inauguration

de l’Espace Alexandra David-Néel

 

 

      L’Association Alexandra David-Néel a inauguré hier soir son « Espace Alexandra David-Néel » au milieu d’amis très nombreux ! une soirée amicale et chaleureuse pour l’association qui voit son grand projet aboutir et une joie immense qu’autant de personnes soient venues les visiter.

     Si la soirée a commencé avec un concert de bols chantants par le sonothérapeute Dimitri Gueskine, c’est le son de la trompe tibétaine qui a déclaré l’espace ouvert !

      Vous pourrez y découvrir des expositions temporaires où seront présentées les collections acquises depuis plus de quarante années par l’association : thangkas somptueux, livres tibétains « les Pechas », stupas, mandalas, instruments de musique traditionnels, des bouddhas et autres déités ; mais aussi des objets de la vie quotidienne du Tibet, du Ladakh, du Bhoutan…

     Cet espace est également un lieu de rencontres où des conférences, des ateliers, des films et autres événements réguliers seront proposés.

      La première conférence sera celle de Robert Dompnier, grand voyageur, qui aura pour thème « Le Bhoutan, entre paillardise et ferveur religieuse », jeudi 19 décembre à 18h30.

 

    Et enfin, vous êtes tous attendus à la boutique de cet Espace, seule source de revenus de l’association, pour faire vos emplettes et, en cette période, vos cadeaux de Noël !

L'espace Alexandra David-Néel

ouvre

le vendredi  22 novembre

à 10h

 

5 boulevard Thiers

 

 

 

Vous trouverez derrière cette porte

 

notre espace culturel avec nos collections, des conférences, des ateliers

 

et aussi

 

notre espace boutique, avec des livres d'Alexandra David-Néel et d'autres voyageurs, des ouvrages sur le bouddhisme ainsi que des objets himalayens.

Alexandra David- Néel

L'artiste, 

La femme de lettres

 

Conférence par Jacqueline Ursch

 

A Valensole

Le 10 novembre 2019

A 16h

Salle Tardieu de la Mairie de Valensole

Concert baroque

et

Lecture de textes d’Alexandra David-Néel

 

Bruno Procopio

Claveciniste et chef d’orchestre,

passionné par l’œuvre d’Alexandra David-Néel !

 

 

Né en 1976 au Brésil, Bruno Procopio est d'orchestre et claveciniste.

  Après ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris auprès de professeurs tels Pierre Hantaï et Christophe Rousset, il poursuit une solide carrière internationale.

  Il travaille en étroite collaboration avec le Centre de Musique Baroque de Versailles auprès de grandes institutions et orchestres en Amérique du Sud qui lui accordent une relation privilégiée.

  Fréquemment invité à diriger le Simón Bolivar Symphony Orchestra of Venezuela, Bruno Procopio a enregistré avec lui le disque ‘Rameau in Caracas’, qui a obtenu en autres récompenses, le CHOC de Classica, 5 Diapasons et a été choisi comme meilleur disque de la semaine par le journal Le Figaro et Radio Classic FM à Londres.

  De prestigieux orchestres comme l'Orchestre Symphonique du Brésil (OSB), l’Orchestre de l’Opéra de Manaus (Brésil), l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Chœur et Orchestre Les Siècles, Simón Bolivar Baroque Orchestra of Venezuela et autres formations orchestrales et vocales ont évolué sous sa direction.

  Attaché à transmettre ses connaissances, il participe à des master-classes dans de nombreuses universités d’Amérique latine : Unirio à Rio de Janeiro, Universidad Simón Bolivar à Caracas, Universidad Católica au Chili.

  Il a également été invité au Conservatoire Central de Pékin et enseigne le clavecin à l’Accademia Villa Bossi en Italie.

 

 

 

 

« Marche à l’étoile même si elle est trop haute »

Alexandra David-Néel

 

Un superbe concert de Bruno Procopio,

chef d’orchestre et claveciniste !

 

<< 

Un pur moment de grâce !

 

Les œuvres de Jean-Henry d'Anglebert, de Jean-Philippe Rameau et de François Couperin, entrecoupées des textes d’Alexandra, ont enchanté le public nombreux !

 

Le talent de ce merveilleux grand artiste, lié à sa gentillesse et aussi à son plaisir de faire découvrir le clavecin de manière très pédagogique et ludique à la fin du concert, ont fait de cette soirée un moment d’exception.

 

Conférence animée par Jacqueline Delaporte

 

"Sur les pas d'Alexandra David-Néel"

 

Madame Delaporte a suivi l'itinéraire de l'exploratrice jusqu'au Sikkim

 

Le 8/11/2019

20h30

A la médiathèque de St Georges les Baillargeaux (86130)

A côté de Poitiers.

 

Entrée libre et gratuite

 

Le voyage de Claude Hubert, notre ami et adhérent actif de l’association,

reparti cette année au Ladakh, juillet 2019

 

 

Cette année, Claude s’est donné comme but de voyage de creuser l’information qu’il a entendue l’an dernier sur l’éventuel passage de Jésus à Leh, plus précisément au monastère de Hémis où il voulait se rendre pour assister à la grande fête annuelle, marquée par les danses sacrées destinées à éloigner les démons.

« Mon hôtelier me confirme la légende du passage de Jésus. Et donc l’enquête commence ! »

 

Lundi soir 8 juillet


« La journée a été fructueuse en rebondissements. L'enquête progresse. Voici mes démarches du jour : Rencontrer le très jeune pasteur de l'église Morave, la plus ancienne église protestante du monde. Nous avons bavardé sous un ficus en buvant un thé délicieux. Mais il n'était pas au courant de l'histoire de Jésus en Inde. Puis rencontre avec le président de l'Association des bouddhistes du Ladakh. Il se souvenait de notre entretien de l'année dernière et même de mon nom. Très bon thé indien aussi. Il me donne le nom de deux universitaires qui pourraient m'en dire plus et le nom de l'intendant du monastère de Hémis. Il m'oriente aussi vers l'association YDA  qui pourra me réserver une place au festival de Hémis (il sait que j'ai eu une audience avec le Dalaï-lama l’an dernier).

Puis je rencontre dans une pharmacie une dame ladakhi très élégante qui m'indique que c'est un Russe, du nom de Nicolas Notovich, un contemporain d’Alexandra David-Néel, qui a révélé en 1894 des archives du Monastère de Hémis. Nous sommes au cœur de l'enquête

Je n'ai pas trouvé le livre de Notovich, mais j'ai acheté dans cette impressionnante librairie de Leh, deux ouvrages narrant cette épopée avec une naïveté dépourvue d'esprit critique.

Je trouve que cette recherche ressemble de plus en plus aux errances et aux recherches d'Alexandra...

Ce soir magnifique lumière sur les sommets alentours. »

 

9 juillet :

« Juley,  Bonjour en Ladakhi.

Suite de l'enquête Jésus en Inde…

 

« Qui était Notovich : Un Russe né en 1848, journaliste, diplomate, écrivain de théâtre et d'opéra, musicien, soldat et peut-être espion. Il part faire un reportage qui le conduit au Ladakh alors partie intégrante du Tibet. Dans le monastère de Hémis il dit avoir trouvé un document attestant le passage de Jésus Christ. Il en obtient une traduction et le met en forme. Il le publie en Français en 1894 sous le titre de Evangile d’Issa qui parait compléter les 4 évangiles reconnus.

« On y décrit la vie de Jésus, avec des précisions sur les années inconnues (de l'âge de 12 à 29 ans dont on ne savait rien et qui restent hypothétiques) qu'il aurait passées en Inde. Sur le plan pratique tout est vraisemblable. Il aurait pu notamment voyager avec des marchands parcourant la Route de la Soie...
Alan Jacobs: Plusieurs spécialistes se sont penchés sur ce récit. Conclusion: FAKE NEWS. En effet le texte serait vieux de 2000 ans. Or, au temps de Jésus-Christ le monastère de Hémis n'existait pas. Il fut construit au 16ème siècle. 

Alan Jacobs analyse tous les détails dans son ouvrage When Jesus lived in India. Bien qu'il nous laisse tirer nos conclusions, tout prouve que l'information de Notovitch était construite !

Toutefois il existe une profonde connivence entre bouddhisme et christianisme qui peut expliquer cette invention. »

Leh, le Tsemo Gompa

 

10 juillet

 

« Les bonnets rouges : J'ai rencontré ce matin les responsables de l'Association des Bonnets Rouges, (Drukpa*) la secte à laquelle appartient le monastère de Hémis. Ils m'ont confirmé que personne n'a pu trouver le document auquel se réfère Notovich. Donc fin des recherches. »

*Les Drukpa ou Bonnets Rouges sont un sous-groupe du bouddhisme Mahayana ou Grand Véhicule (bouddhisme tibétain mâtiné d'anciennes religions locales). Il comporte plusieurs sectes (tels les Ningmapa). Ils ont une branche en France. L'autre branche est dite des Bonnets Jaunes ; leur chef est le Dalaï-Lama.

 

« En revanche, après une discussion passionnante, je suis reparti avec une invitation VIP pour la fête du monastère le 11 juillet y compris au repas!!! Je vais donc leur "faire la grâce" de participer au spectacle sacré et aux agapes (thé salé beurré, momos...).   
Le refuge pour chiens des rues :

Le chef des Drukpa, un jeune moine cinquantenaire, est en train de faire une rando dans l'Himalaya, entre Katmandou et Leh pour promouvoir l'écologie!

 

11 juillet

L’invitation à la fête du monastère !

 

Le grand festival du monastère de Hémis est un superbe spectacle didactique équivalent dans le style des mystères du Moyen Âge. Ce monastère a été bâti au XVIIème siècle dans un cadre de montagnes sauvages à 45 km de Leh.

Le spectacle (puisqu'il faut lui donner un nom) dure toute la journée.

 

 

Après une ouverture musicale, il commence par le dévoilement du portrait du fondateur, l'arrivée des encensoirs et un rituel d'offrande.

 

Il y a environ deux cents moines dans ce monastère.

 

Sur la photo, Rimpoché celui du milieu qui porte des lunettes, est le supérieur du monastère et de l'ordre des Drukpas (Bonnets Rouges) équivalent du Dalaï-Lama chez les Bonnets Jaunes.

 

Passionné de rando, de vélo et d'écologie. Il a réalisé avec ses moines un record de plantation de reboisement.

Il a aussi fait parler de lui en réalisant un ittinéraire à vélo dans l'Himalaya avec les nonnes de son ordre pour soutenir la cause des femmes.

Il mène actuellement une rando entre Katmandou et Leh pour promouvoir l'écologie.

 Comme je l'ai déjà mentionné, il a utilisé un terrain donné par des laïcs pour construire un refuge qui recueille des animaux blessés, les soigne, les garde à vie ou les confie à des familles.

Voici quelques danses. Il faut imaginer une violente musique et des chœurs au rythme envoûtant.

Chaque danse présente un enseignement mystique ou historique.

 

Voilà la fête est terminée.

Tout résonne encore: la musique assourdissante, les couleurs violentes, l'air des grands espaces.

Pourquoi ce rêve si ancien a-t-il fini par se réaliser? Depuis Tintin au Tibet en passant par les récits de voyage et des grandes ascensions himalayennes, les pérégrinations d'Alexandra...

La rencontre avec le Dalaï-Lama l'année dernière et ce spectacle tant fantasmé marquent-ils la fin de l'histoire ? Dernier coup de pouce : cette invitation VIP offerte par le responsable de l'association des Bonnets Rouges m'aura permis de jouir au maximum de cette grandiose fête de l'esprit et des sens.

 

Alexandra David-Neel, de l’enfant à l’icône

Jacqueline Ursch et Nadine Gomez

 

Pour le 150ème anniversaire d’Alexandra David-Neel, Baroch Éditions publie un petit ouvrage sur des aspects moins connus de la grande exploratrice Alexandra David-Neel : dans une première partie, on fera mieux connaissance avec son enfance et surtout sa jeunesse engagée, avec la féministe qui devient cantatrice, la journaliste et la romancière.

Dans une seconde partie, sera évoquée son arrivée à Digne pour se poser, déballer ses malles et travailler : son véritable « port d’attache ». Il s’agit en somme d’éclairer des aspects plus intimes du quotidien de la grande Dame de Digne.

Aux Editions Baroch

 

Journée des grands Voyageurs

 

du 27 au 29 septembre 2019

à Digne les Bains

 

Sur les pas d'Alexandra David-Néel : aventure nature, aventure humaine

 

Conférences, débats, films, spectacle.

-Omar Samra, un explorateur de l'Everest, de l'antarctique et peut-être... de la lune.

-Des femmes au Ladakh, de l'Himalaya aux Andamans. Avec le film "Semeuse de joie" de Caroline Riegel

-Dans un village perché à 4300 mètres d’altitude au Ladakh, les différentes vies de Padma 12 ans. Avec le film "Grandir au Tibet" de Christiane Mordelet.

-Un voyage à bicyclette au Tibet

-Des musiques et chants de l'Inde et du Tibet avec le trio Kyab Yul Sa

-Débat animé par Gérald Lucas  avec EurocircleHélène Béguin et Stéphane PasseronJean-marc Gomez et le Club Alpin.  

 

Programme Complet

 

 

Nos Journée des grands Voyageurs 2019

 

 

    Ces journées des 27-29 septembre ont été un succès et nous remercions chaleureusement le public nombreux venu les suivre.

 

    Le vendredi 27 septembre, l’association a accueilli 50 élèves du collège Borrely, sous la conduite de leurs professeurs et notamment Michèle Turc.

Pour eux, Hélène et Stéphane, partis à bicyclette du Champsaur au Tibet, leur a donné une véritable leçon de courage et de solidarité : comment découvrir le monde de la façon la plus respectueuse possible de l’environnement et des limites de notre planète, aller à la rencontre des cultures, des paysages et des saisons…

Leçon de solidarité aussi puisque leur voyage a permis de soutenir leur amie qui a perdu ses deux jambes et avait besoin.

     Et le film de Christiane Mordelet et Stanzin Dorjai Gya, « Grandir au Ladakh » a amené les collégiens à réfléchir sur la vie des autres dans un petit village du Ladakhi perché à 4300 m : La vie de Padma, une fillette de 11 ans qui partage son temps entre les tâches quotidiennes de la maison, les travaux des champs, l'école, et sa grand-mère dont elle prend grand soin et qui adore raconter comment c'était "avant". 

 

 Le samedi 28 septembre a rassemblé trois « grands voyageurs » :

Les voyageuses Christiane Mordelet, enseignante, et Caroline Riegel, ingénieure en constructions hydrauliques, deux femmes investies totalement, et pour des raisons différentes, la première au Ladakh, la seconde au Zanskar, et leurs merveilleux films, « Grandir au Ladakh » et « Les Semeuses de joie ».

De ces deux femmes transpire une humanité, un amour des autres et une véritable joie de vivre car "c'est quand tu surmontes les difficultés que tu as le plus de bonheur".

Leurs films nous donnent l’envie de partir comme elles, de rencontrer la famille de Padma et les petites nonnes du Zanskar : la joie et l’amitié restent dans nos cœurs à tous ! 

  

 

         Et Omar Samra qui nous a fait vivre ses aventures : l’ascension des sept plus hauts sommets de la planète et les deux pôles à ski ; les trois premières ascensions de sommets en Antarctique lui ont permis de les nommer avec un bel hommage touchant à sa femme décédée en mettant au monde son enfants : une trinité pour trois sommets, la famille Samra…

 

 

 Le samedi soir un très beau, touchant, émouvant et aussi joyeux spectacle de musique, Tibet et autres pays, KYAB YUL-SA ou « la terre de l’exil, des exils ».

Nous avons frissonné avec la voix de Lobsang CHONZOR, tibétain arrivé en France avec ses parents ; avec tous les trois, Margaux, Julien et Lobsang, nous avons été séduits par leur talent, leur gentillesse, leur humour, et partagé avec eux ces moments de grand plaisir musical.

 

        Et Dimanche matin, un débat animé, conduit avec brio par le journaliste et ami Gérald Lucas, autour de « L’aventure aujourd’hui pour tous » : voyager mais aussi en prenant soin de la planète…

Ils étaient tous présents : Hélène Béguin et Stéphane Passeron, nos deux cyclistes au long cours, Caroline Riegel, Florian Zappa représentant Euro-Circle, Jean-Marc Gomés, citoyen impliqué dans l’écologie politique, Le Club Alpin Français.

Des échanges passionnés et passionnants durant deux heures et demie et un repas partagé où les conversations et les différents points de vue ont continué de s’exprimer.

Vivement l’année prochaine le grand plaisir de vous retrouver autour d’autres grands voyageurs !

Journée continue

 

En juillet, le mercredi et le samedi,

la boutique sera ouverte sans interruption de 10h à 18h45

 

 

 

 

Les Nocturnes

dans la rue de l'Hubac

le 12 juillet, le 13 juillet, le 26 juillet,

 

L'Association Alexandra David-Néel, Cozumel, Le Salon, Myrtille, Bleu Soleil, Comme à la maison, A cause des Garçons seront ouverts jusqu'à 21h

 

 

Voyage Musical

d'Alexandra David-Néel

 

Samedi 29 juin 2019

à partir de 17h30

Plan d'eau, Digne les Bains

 

 

 

Lidia, opéra de Jean Hautstont et Alexandra Myrial

 

L’orientaliste Alexandra David-Néel, reconnue dans le monde comme l’une des grandes exploratrices du XXème siècle, a aussi été une artiste de talent, passionnée de musique : après trois années d’étude au Conservatoire de Bruxelles, elle obtient en 1889 le premier prix de chant théâtral français.

Elle se produit en concert, d’abord en Belgique puis, durant la saison d’hiver 1894-1895, elle commence véritablement sa carrière artistique comme cantatrice d’opéra, sous le pseudonyme d’Alexandra Myrial, et obtint des engagements dans des théâtres en France, en Europe, en Indochine et en Afrique du nord.

C’est à cette époque qu’avec son compagnon, le musicien pianiste Jean Hautstont, ils composent un opéra dont on n’a aujourd’hui aucune preuve qu’il ait été interprété mais le manuscrit existe et a été conservé dans les archives de la Maison d’Alexandra David-Néel : Lidia est un drame lyrique en un acte dont l’action se passe à Venise au Moyen-Âge après l’une des guerres de la République vénitienne.

Alexandra écrit les textes et Jean la musique. 

 

 

Confier pour la première fois cette partition inédite à de jeunes musiciens étudiants du Conservatoire départemental, aurait certainement séduit Alexandra David-Néel ; elle qui inspire aujourd’hui encore des scientifiques, philosophes et voyageurs au long cours, peut susciter également un bel intérêt artistique chez de jeunes interprètes.

 

 

En ce samedi soir 29 juin, grande soirée joyeuse et émouvante avec le Conservatoire départemental, l’Association Alexandra David-Néel et la Ville de Digne les Bains.

En première partie, des groupes musicaux, des concerts d’élèves installés sur plusieurs lieux et accompagnés par des lectures de textes d’Alexandra David-Néel lus par Jacqueline Ursch.

 

Puis, pour la première fois, l’opéra composé par Jean Hautstont sur un livret écrit par Alexandra, est présenté par les élèves du cours de chant de Brigitte Peyré, avec le professeur de piano Marjorie Bourgeois et ses élèves, ainsi qu’une élève flûtiste.

Presqu’une heure de délices musicales, avec une partition de piano qui enchante l’âme et des sonorités vocales incroyablement originales.

Cet opéra, d’une extrême difficulté, et résultat d’un énorme travail, a été joué devant un public attentif et silencieux, qui retenait sa respiration tant son plaisir était intense.

Et la soirée, douce et agréable sous la fraîcheur des arbres, s’est achevée avec un autre concert, tout aussi brillant, de musique et chant autour de Brigitte Peyré.

Ré- écouter l'émission

Les nuits de France Culture

 

 

Alexandra David-Néel " le Tibet tel que je l'ai vu"

La Cinémathèque

d'Images et de Montagne

 

présente

Alexandra David-Néel

parcours thématique à voir

Alexandra David-Néel

artiste et femme de lettres

 

le

Vendredi 17 mai 2019 à 18h30

à la

Maison Auguste Comte,

10 rue Monsieur-le-Prince, Paris 6e

 

Alexandra David-Néel est connue de tous comme la grande exploratrice du XXème siècle, celle qui osa franchir maintes frontières méconnues et qui pénétra en 1924 dans la mythique ville interdite de Lhassa. Pour autant, cette orientaliste éminente ne s’est pas contentée de rêver toute sa vie de l’Asie, elle s’est aussi engagée dès sa jeunesse dans plusieurs voies : la théosophie, l’anarchisme, la franc-maçonnerie et surtout le féminisme.
Durant presque une dizaine d’années, elle est aussi devenue artiste lyrique afin de gagner son indépendance financière ; et elle en a écrit un roman, Le Grand Art. Journal d’une actrice. Resté à l’état de manuscrit, et publié en octobre 2018, ce roman est un témoignage passionnant sur la condition des actrices de la fin du XIXème siècle. Dans ces pages, la jeune Alexandra David-Néel donne la parole aux femmes de toutes conditions, une manière de les faire entrer dans la longue lutte de toutes les femmes pour gagner leur liberté et l’égalité avec les hommes.

 

Conférence par Jacqueline Ursch, Conservatrice générale du Patrimoine honoraire, présidente de l'association Alexandra David-Néel

Au Théâtre de la Contrescarpe

Paris

Dimanche 14, 21 et 28 avril 2019  à 15H

 

Spectacle 

 

Alexandra David-Néel

pour la vie...

 

Création et interprétation :

Pierrette Dupoyet

 

Exploratrice lumineuse, libre-penseuse, Alexandra David-Néel a vécu jusqu'à 101 ans en courant le monde. Première étrangère à entrer à Lhassa (ville tibétaine interdite). Par ses convictions, sa soif de partage et son audace, cette femme a prouvé qu'aucun obstacle n'est assez grand pour décourager celui qui marche vers ses Frères les Humains. Spectacle aux parfums de voyage, de sagesse et d'espoir… Hymne à la vie.

 

le 31 mars 2019

dans l'émission Sagesses Bouddhistes

sur France2

 

Jeanne Mascolo de Filippi

présente

Parcours de Femmes : Alexandra David-Néel

 

A revoir en replay

 

Journée Internationale 

des Droits de la Femme

 

Festival "Femmes en scène" 

L'héroïsme au féminin

A Forcalquier

 

Du 1er au 18 mars 2019

 

 

Film, Exposition, Conférence, Lecture spectacle, Atelier...

 

Alexandra David-Néel à Forcalquier

 

 

 - Samedi 9 mars, à la Mairie de Forcalquier, Salle Pierre Michel, à 14h30

Conférence : "Alexandra David-Néel, une féministe d'avant garde"

par Jacqueline Ursch, Présidente de l'Association Alexandra David-Néel.

 

 - Samedi 16 mars, à la Mairie de Forcalquier, Salle Pierre Michel, à 17h00

Lecture spectacle "Journal d'une actrice"

Extrait du roman d'Alexandra David-Néel "Le Grand Art, Journal d'une actrice"

Avec Jacqueline Ursch et le comédien Daniel Hanivel.

 

Programme complet du Festival
Programme Festival Femmes en Scène 2019.[...]
Document Adobe Acrobat [394.7 KB]

A Chambery, 

Les Nuits de la Roulotte

du 1er au 9 mars 2019

 

Compagnie La Caisse à Glingues

 

Présente

 

Les 7 vies d'Alexandra David-Néel

Théatre d'ombres, marionnettes, musique.

 

Le 6 mars a 17h30  au Chapicurial

 

Le 7 mars à 15h00 au CHU de Bassens

 

un avant goût...

 

Pour le 50ème anniversaire

du

Lycée Alexandra David-Néel

à Digne les Bains

 

Lecture de textes d’Alexandra David-Néel, par un groupe d’élèves volontaires de 1ère à partir de textes engagés de l’orientaliste – exploratrice

2 mars 2019

Bergère des glaces

un film de Stanzin Dorjai Gya et Christiane Mordelet.

 

Le 30 mars au Cinétoile à Digne les Bains.

14h ,en présence de la réalisatrice et 

dans le cadre du

Festival du Film Pastoralisme d'aujourd'hui et de demain

 

Dans les immensités désertes des sommets himalayens résonnent encore les cris d'une poignée de bergers qui guident leurs troupeaux à l'année.

Tsering est l'une des dernières de son village. Filmée avec sensibilité par son frère et la réalisatrice Christiane Mordelet, Tsering raconte son quotidien avec un naturel émouvant.

 

Programme complet

 

Le 5 février 2019, les Tibétains changent d'année ! 

le LOSAR ouvre les célébrations de l'année 2146 sous le signe du cochon de terre.

 

 

JOYEUX LOSAR!

 

 

 

Vous voulez en savoir plus sur le Losar, suivez le lien...

 

 

Sortie du livre de Jeanne Mascolo

aux éditions Paulsen

 

Alexandra David-Néel

Cent ans d'aventure

 

 

Une biographie illustrée complète de la plus grande exploratrice du XXe siècle à l’occasion du 150e anniversaire de sa naissance.

 

Avec une préface d’Antoine de Maximy.

 

39,50 euros

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© association alexandra david neel