Comment nous joindre

Association

Alexandra David-Néel

5 boulevard Thiers

04000 Digne les Bains

Téléphone :

33 (0)4 92 31 28 08

Actualités

 

LOSAR 2146 SOUS LE SIGNE DU COCHON DE TERRE

La fête du LOSAR remonte au premier roi Tibétain, Nyatri Tsenpo, dont le règne débuta en l' an -127.

L'année de son intronisation marque la première année du calendrier Tibétain.

Le Losar est une des fêtes Bouddhistes les plus importantes au Tibet et il coïncide avec le premier jour de la nouvelle année lunaire dont la date est choisie conformément aux fondements de l'astrologie Tibétaine.

 

Si le Losar en lui même se déroule dans l'intimité de la famille ou en offrandes aux temples alentours, les jours qui suivent sont l'occasion de ripailles familiales, de visites à tous les voisins et amis en partageant des verres de Chang, la bière d'orge et des Kabsé, les biscuits du nouvel an.

Les enfants recoivent des vêtements neufs, dans les villages les danses s'organisent , elles peuvent durer des jours entiers comme les courses de chevaux ou les lancers de pierres .

C'est aussi le moment de se débarasser de l'année moribonde, repeindre sa maison ou la nettoyer du sol au plafond et surtout faitre sortir des toits plats des volutes d'encens et de genévrier qui montent vers le ciel comme une offrande.

 

Lui succède alors le Mönlam la fête de la grande prière où  se déroule les danses de Cham et sont exposées les Tormas, sculptures colorées en beurre.

 

 

 

 

 

Alexandra David Néel dans "Le voyage d'une Parisienne à Lhassa" relate le Losar qui se déroule au moment où elle arrive à Lhassa.

Elle évoque la coutume du "Lud Kong kyi Gyalpo" cet homme qui doit porter les fautes de tout le peuple afin d'apaiser la colère des divinités, récit pittoresque et témoignage d'une culture très ancrée dans les croyances.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© association alexandra david neel